Etienne Merel has been in Breckenridge for the last month with a good crew, check out this edit of them all shredding and an interview with Skipass:

J’ai des bonbons – Colorado Freeski & Hangover

Below is the article from Ski Pass:

Oui, les Etats-Unis c’est “gros” et “gras” !Ce sont bien les clichés internationaux qui nous font regarder les USA d’un ?il un peu moqueur et effrayé à la fois du fin fond de nos montagnes françaises.

Et bien cette fois, nous là, “les jeunes amateurs de doubles spatules”, on est sorti de notre hexagone chéri pour aller vérifier par nous même. Et c’est pas tout à fait faux…explications.

Nous n’étions pas les seuls à s’être exilés dans les alentours de Breckenridge et Keystone. Certains viennent juste pour le Dew Tour (Xavier Bertoni, Kevin Rolland, Toto Krief, Nico Bijasson, Joffrey Pollet-Villard, Jon Bertoni..) et rentrent à la maison après, d’autres traînent ou arrivent à la bourre pour venir tâter de la neige made in USA (Antoine Mayet caméraman de TkTv, Lois Lacoste, Jean-Baptiste Vignon, Victor Berard, Nathan Gaidet et bien d’autres…).

Notre équipe composée de Jeremy Pancras, Etienne Mérel(des vidéos de ski), Laurent Duhem et moi-même, s’est installée dans une baraque bien à l’arrache, où vivent à l’année quatre américains typiques et sympathiques. Dès nos premiers jours on s’immerge, on serre les fixations, on charge les batteries de la caméra, on vérifie les horaires de la navette qui passe à 10m de chez nous, on s’étire un peu, et on attaque…

Et là, on découvre que effectivement, les parks américains sont à hauteur de réputation ! A Breckenridge les tables sont shapées avec amour, les rails montent, descendent, tournent, et le niveau de tous les riders est impressionnant. Donc on investit très vite les lieux : on snake Bobby Brown et Simon Dumont sur les kickers, on shoote tout ce qu’on peut et on sympathise avec les québécois, suédois, suisses et autres japonais. (A croire que tout le monde s’est donné rendez-vous ici)

On décide ensuite d’aller faire un tour du coté de Keystone, pour rejoindre Toto Krief et Antoine Mayet qui shootent pour TkTv et surtout voir à quoi ressemble ce park qu’on voit dans 16489 edits chaque hiver…

Et ici le mot « gros » prend tout son sens. La ligne de kickers est juste monstrueuse, et les riders surchauffés! En une heure et demie,les caméras ont vu Toto faire des doubles cork 1000, Jon Bertoni poser son premier Kangaroo, et Nico Bijasson son premier cork 1440. Gras!

Dans les jours qui suivent, les shootings s’enchainent à Keystone et nous continuons à remplir les disques durs, malgré le froid parfois mordant (-30°C).

Mais parfois, ça fait un peu peur aussi…Ce jour là je filme un peu de half-pipe sur Breck avec Jon Bertoni et Nico Bijasson. Jon se sent bien ce matin, il a bien la courbe dans les pieds, et veut tenter double MacTwist. Je ne l’en dissuade pas, alors il s’élance, et je le suis de mon objectif s’élever à 4m, passer deux fois la tête en bas et s’écraser sur le coping de tout son long, rebondir et finir sa chute au fond du pipe. Le choc est lourd et la frayeur est grande.

Bilan : Sacrum fendu, 1 mois d’arrêt.(ouf…) Pas de saison foutue en l’air, mais un sacré rappel à l’ordre.

Depuis, on continue notre vie à l’américain et filmer entre-nous avec les nouveaux arrivés : Lois Lacoste, Jean-Baptiste Vignon et Frej Jönsson (jeune suédois talentueux). Le park de Keystone a encore grossi, celui de Breck aussi, mais pour l’instant pas (encore?) nous. Des nouveaux bipèdes affamés nous rejoignent la semaine prochaine en provenance nos Alpes chéries (Tom Granier et Sandy Collet), pour grossir les rangs déjà existants (Max Fornier, David Bonneville, Nicolas Roubin et Romain Roux)

Encore de nouvelles aventures en perspective… On vous laisse donc avec ce petit edit sans prétention pour vous détendre les mirettes en attendant la neige.

Kiss and Love depuis l’autre coté de l’atlantique.

To check out the original article, go to SkiPass


Opinions