Si vous n’en avez pas encore entendu parler c’est que vous n’êtes pas des riders, ou bien que vous êtes enfermés à Chamonix et c’est très bien comme ça, mais cette année pour la première fois, Annecy dans le 74 en France ( SVP ) , accueil l’édition européenne du festival international du film freeski: l’IF3. Edition “européenne” mais largement influencée par ça grande soeur outre-atlantique. En effet outre le fait que l’on prend les mêmes et on recommence ( c’est la première, c’est normal ) le festival en lui-même s’affiche un peu trop à l’américaine avec par exemple un chanteur de hip hop de NY pour agrémenter le show de remise des “awards”, un “mic” tout ce qu’il y a de plus ‘cainks, et un palmarès plutôt… burger que patté ou saumon , et on se pose la question à quoi bon un festival européen ? En tant que spectateur nous n’avons pas eu la réponse. Mais avec un grand M, c’est bien les soirées plus que les films qui étaient à l’honneur, avec pas moins de trois grosses “party” qui ont fait plus de bruit que n’importe quelle prod’ et en plus cette fois bien à la “French Toast” comme dirait l’ancien! La touche française c’est en tout cas ce qu’a bien réussi l’équipe de PVS Company ( anciennement SVP ), notre film chouchou, avec nos vrais chamriders dedans, en produisant un film “d’un nouveau genre” sur la scène du freeski, à la fois artistique, intéressant, politique, populaire, dansant, avec tout ça évidement le meilleur de la vitrine des riders français. Avec ce film PVS remporte le prix du meilleur montage (contre celui des meilleurs effets visuels outre-atlantique). Pour le reste on vous laisse aller voir sur le site de l’IF3 ou Skipass.com ( résultats, compte rendu… ), et aussi regarder bien notre petite vidéo de tourisme sur l’événement qui montre avec enthousiasme l’ambiance ressentit de l’intérieur d’un chamriders , et depuis l’intérieur de la salle obscure où furent diffusés les films, attention certaines scène peuvent être difficiles à comprendre, avec tout notre compréhension pour le cinéma décavision de Annecy qui n’a pas l’habitude de travailler avec des “riders” et des ordinateurs et un tas de trucs qui fait que ………………


Opinions